fbpx
Trier

Comment continuer à s’améliorer dans le désencombrement de sa maison

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “les 3 meilleurs conseils pour continuer à s’améliorer dans son domaine” organisé par Nicolas du blog mémoire d’excellence. Je vous partage tout de suite mes 3 meilleurs conseils pour continuer à s’améliorer dans le désencombrement de sa maison.

continuer à s'améliorer dans le désencombrement de sa maison

Conseil n°1 : Désencombrer régulièrement et contrôler ce qui entre

Et oui, le moyen le plus simple de garder une maison désencombrée sur la durée, c’est tout simplement de contrôler le flux des objets qui y entrent, que ce soit les papiers, les cadeaux ou les achats (vêtements, cosmétiques, livres…).

On peut pour cela utiliser une règle simple : 1 qui entre, 1 qui sort. Si je fais entrer un nouvel objet dans ma maison, alors j’en sors 1 équivalent. Cela peut sembler une règle contraignante, mais elle permet vraiment de garder une maison toujours désencombrée. Evidemment cette règle ne s’applique pas en cas de changement de vie, par exemple lors de l’arrivée d’un bébé. 🙂

On peut aussi décider de désencombrer régulièrement. A chaque fois qu’on voit ou qu’on utilise un objet, se demander s’il nous est utile et si on l’apprécie. Si la réponse est non, alors on le vend ou on le donne. Il est tout à fait possible qu’un objet nous plaise à un instant mais qu’on ne l’apprécie plus quelques mois ou quelques années plus tard. Il ne faut pas se forcer à la garder dans ce cas-là.

J’ai personnellement remarqué que plus je désencombre, plus cela devient facile. Lors de mon 1er Konmari, il était impensable pour moi de me séparer de mes cours, comme le préconise Marie Kondo. Et pourtant, deux ans plus tard, je viens de jeter tous mes cours, car je me suis rendue compte qu’ils ne m’apporteraient plus rien, qu’ils n’étaient déjà plus à jour, et que je n’en avais plus besoin.

Conseil n°2 : Continuer à lire, s’informer, chercher de nouvelles méthodes et tester

Le meilleur moyen de continuer à s’améliorer pour moi reste de continuer à lire, s’informer et chercher des informations sur un sujet.

Si vous avez déjà désencombré votre logement en utilisant une méthode, n’hésitez pas à lire, à vous renseigner et à tester les autres. On peut toujours en apprendre plus.

continuer à s'améliorer dans le désencombrement de sa maison

Si vous manquez d’idées, vous pouvez regarder la série “L’art du rangement avec Marie Kondo” sur Netflix ou le documentaire “Minimalism: A Documentary About the Important Things”, également sur Netflix.

Si vous préférez lire, je vous propose “L’art de l’essentiel” de Dominique Loreau, “Apprendre à jeter et simplifier sa vie” de Donna Smallin ou “La vie en ordre” de Margareta Magnusson.

Conseil n°3 : Ne pas oublier de profiter de sa maison, laisser tomber la perfection

Le troisième point est un peu différent des deux premiers. Je pense qu’il est important de rappeler que le désencombrement et l’envie d’alléger sa maison peuvent vite tourner à l’obsession, voir au TOC (Trouble Obsessionnel Compulsif).

Alors n’oubliez pas de penser à autre chose et de profiter de votre logement ! Ce n’est pas grave si tout n’est pas parfaitement rangé tout le temps. Laissez tomber la recherche de perfection à tout prix et profitez sereinement de la vie.

Voici mes 3 meilleurs conseils pour continuer à s’améliorer dans le désencombrement. Qu’en pense-tu ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 2
  • 2
  •  

4 commentaires

  1. Tres bon conseil, c est très important d’avoir une maison bien rangée et minimaliste, sans être trop perfectionniste

    1. Delphine a dit :

      Merci Nico pour ton commentaire. Effectivement le désencombrement peut vite tourner à l’obsession, sans que l’on s’en rende forcément compte !

  2. Bonjour,
    J’ai regardé les deux documentaires dont tu parles et je me souviens qu’à l’époque je découvrais le minimalisme.
    Cela a complètement changé mon regard sur les possessions. Depuis cela fait plus d’un an et demi maintenant je ne cesse de diminuer mes possessions. Cela aura certainement une limite car mon mari et moi n’avons pas les mêmes envies et il est important que tout le monde dans la maison s’y sente bien. Cependant depuis le début de cette démarche de nombreux bienfaits pour nous deux, sont ressortis de cette expérience.
    La règle qui me semble important à respecter est un objet qui entre = un objet qui sort. Grâce à cela on ne ruine pas tous les efforts réalisés lors du premier grand tri.
    Merci pour cet article.

    1. Delphine a dit :

      Bonjour Mylène, merci pour ton commentaire. Nous ne sommes pas non plus sur la même longueur d’onde avec mon conjoint, tu as raison il faut s’adapter tout en respectant l’autre. Pas si facile ! Je ferais sûrement un article sur ça un jour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement mon livre "7 étapes pour réussir à désencombrer"