fbpx
Défi

Tri des loisirs créatifs avec la méthode Konmari (défi 12)

On continue notre marathon du rangement avec le tri des loisirs créatifs selon la méthode Konmari.

tri loisirs créatifs konmari

Bonjour à tous ! Ici Delphine. J’espère que vous allez bien.

On se retrouve aujourd’hui pour la douzième étape de mon défi fou : trier toutes mes possessions avec la méthode Konmari pour la deuxième fois.

On va donc s’attaquer aujourd’hui au tri et au rangement des objets de loisirs créatifs.

Ma vision :

Dans son livre “Ranger : l’étincelle du bonheur”, Marie Kondo explique qu’il est important, avant de commencer à trier, d’avoir une vision claire de notre logement idéal. Cela permet de rester motivé, d’avoir un but et aide à prendre des décisions sur ce qu’on garde et ce qu’on donne.

J’ai beaucoup de produits de loisirs créatifs. Car j’adore ça tout simplement. Quand j’étais ado, je faisais des bijoux en perles, maintenant je couds, je tricote, je crochète, je dessine et je peins, avec tout le matériel qui va avec !

Quand on commence une nouvelle activité, on a vite besoin d’acheter plein de matériel : des tissus, des aiguilles, une machine à coudre, des fils, du rembourrage, de la laine, des crayons, des toiles et de la peinture, pour ma part.

Le gros souci avec la couture c’est surtout les chutes de tissu qui s’empilent très vite. J’ai donc du tri à faire, pour ne garder que ce qui me plaît et ce que j’utilise/j’utiliserai.

tissus couture

C’est aussi le moment parfait pour se demander si je souhaite continuer toutes ses activités.

Actuellement je range tous mes dessins et peintures dans une pochette à dessin (vous savez, les grands trucs verts), et tout le matériel dans une étagère, mais je trouve que ça fait fouillis et encombré.

rangement avant

J’aimerais ranger dans des boîtes fermées, pour que ça soit plus agréable visuellement.

Comment trier ses objets de loisirs créatifs selon la méthode Konmari :

1) Prendre tous ses produits et les regrouper par terre. S’il y en a vraiment beaucoup, séparer le tri en plusieurs étapes. J’ai commencé par les fournitures, puis par les peintures et dessins.

2) Prendre chaque objet un à un et ressentir s’ils nous apportent de la joie ou non. A-t-on envie de continuer à utiliser ce produit/va-t-on l’utiliser d’ici 6 mois/1 an ?

3) Vendre, donner ou jeter ce qu’on ne garde pas

Allez c’est parti !

Je commence par sortir tous mes produits de loisirs créatifs.

pile loisirs créatifs avant konmari

pile loisirs créatifs avant konmari

Voici le résultat final du tri :

pile à garder
Pile à garder
pile loisirs créatifs à donner
Pile à donner
Pile à garder
Dessins et peintures : pile à garder
Pile à jeter/donner
Dessins et peintures : pile à jeter/donner

Avant de jeter ou donner mes peintures et dessins, j’ai pris en photo ceux que je craignais de regretter plus tard. 🙂

Il s’agit ensuite de ranger tout ça.

Comment ranger ses loisirs créatifs selon la méthode Konmari :

1) Ranger à la verticale pour que tous les objets soient visibles

2) Ranger par catégories 

Voici donc le résultat après :

Rangement après Konmari

Je range en haut :

  • mes carnets de feuilles à dessin
  • les tubes de peinture dans les boîtes noires et or
  • des flacons (trop grands pour rentrer dans les boîtes) de solvants et des pinceaux dans la boîte ronde bleue
  • une boîte de pastels
  • mes crayons et feutres dans la trousse violette
  • des toiles vierges

Au milieu :

  • mes outils de couture dans la boîte bleue claire
  • les pelotes de laine, aiguilles et crochets dans le sac rond allongé

Et en bas :

  • ma machine à coudre dans son carton d’origine
  • des tissus dans la boîte bleue (oui ça prend encore beaucoup de place)
  • les projets couture en cours dans la petite boîte marron
  • un classeur avec mes patrons

Ce n’est pas optimal, mais je suis quand même satisfaite du résultat.

Bilan :

Je me suis allégée de plus de 100 objets.

Le tri m’a pris plus d’1 heure, et le rangement 1 heure également. Pour moi, c’était l’une des catégories les plus longues à trier.

Le tri n’a pas été facile car le problème avec les loisirs créatifs, c’est qu’on se dit toujours qu’on va s’en servir un jour. Il faut être vraiment honnête avec soi-même.

Et vous ? Qu’est-ce que ça a donné ?

On se retrouve la semaine prochaine pour la dernière catégorie, les objets sentimentaux. D’ici là portez vous bien !

Partager l'article
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 3
  • 1
  •  

11 commentaires

  1. Merci pour ce test en vrai ! Perso je ne suis pas trop “bordelique”… ça aide mais j’entends bcp parler de ces techniques.

    1. Delphine a dit :

      Merci pour ton commentaire Nicolas. Quelle chance de ne pas être bordélique de nature 🙂 🙂

  2. Cet article me parle beaucoup, j’ai tendance à accumuler les loisirs créatifs. Et j’ai du mal à trier… Je trie au moins une fois par an les papiers/dessins (en prenant en photo certains que je jette en effet). Par contre pour le reste… J’essaye d’avoir des boites fermées comme ça au moins pas de bazar visuel. Par contre je sais que parfois des choses que j’ai depuis des années sans les utiliser vont tout d’un coup servir, utilisé par mes enfants!
    En tout cas chouette article pour aider à faire un peu de place et surtour réaménager son espace pour le rendre plus agréable.

    1. Delphine a dit :

      Merci pour ton commentaire Aude. Effectivement pour moi aussi cela m’a aidé de ranger dans des boites fermées. L’avantage c’est qu’on voit moins de choses donc ça limite la fatigue visuelle mais l’inconvénient c’est que quand on ne voit pas les choses on ne les utilise pas^^

  3. Effectivement le conseil de se poser la question si l’objet apporte encore de la joie ou non est bien pratique pour prendre la décision de garder ou non.
    Et puis être honnête avec spi même car c’est pas facil !
    Merci pour tous ces conseils !!

    1. Delphine a dit :

      Merci Laetitia pour ton commentaire !

  4. Merci pour ton retour d’expérience ! Les loisirs créatifs sont une véritable source de désordre ; très difficile à gérer (à mon avis). Chez nous aussi, on adore peindre, dessiner, coudre, faire des collages ! Et il en faut du matériel ! Du coup j’ai pleins de jolies boîtes ou des pots à crayons customisés qui permettent au mieux de ranger tout ça. Mais il faut y revenir régulièrement !

    1. Delphine a dit :

      Merci pour ton commentaire Virginie. C’est difficile de faire la part des choses entre passion et minimalisme mais c’est possible 🙂

  5. Bonjour Delphine,
    Super article !
    Personnellement je suis une bricoleuse et j’en ai plein le garage !
    Autant te dire que j’appréhende cette partie (pour l’instant je me suis concentrée uniquement sur l’intérieur de la maison pour le désencombrement).

    Personnellement, pour avoir essayé la méthode Marie Kondo, je trouve qu’il est préférable de ne pas toucher (volontairement ses objets).
    Au début j’utilisais la technique qu’elle préconise. Cela a un inconvénient : plus tu touches, plus le lien émotionnel avec l’objet ressort.
    J’ai donc décidé de ne pas faire comme la méthode le conseille.
    J’ai plus de facilité en faisant comme ça. Après… j’ai envie de dire, chacun fait comme il veut du moment que ça marche !
    Merci pour cet article, j’adore voir l’avant/après !
    Au plaisir de suivre tes aventures 🙂

    1. Delphine a dit :

      Merci pour ton commentaire Mylène. J’ai lu dernièrement un article sur ce lien entre toucher les objets et émotions et j’ai trouvé ça passionnant ! Effectivement il faudrait dans l’idéal ne pas s’attarder à toucher les objets et le faire rapidement. C’est ce que je fais lors de mon 2ème marathon du rangement Konmari, je prends une décision très vite et ça doit aider à faire le tri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement mon livre "7 étapes pour réussir à désencombrer"