Konmari

Et si on fêtait Noël autrement ?

Et si cette année on décidait de fêter Noël autrement ?

Bonjour à toi et bienvenue sur ce blog,

Un article un peu osé aujourd’hui car j’ai envie de vous parler d’un sujet qui me tient à coeur déjà depuis quelques années.

et si on fêtait noël autrement ?
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement

Proposition : Et si on fêtait Noël autrement ?


Et si cette année on décidait de fêter Noël autrement ? Et si on revenait à un Noël plus simple, moins prise de tête, moins coûteux, moins consumériste, plus éco-responsable ?

J’ai envie de citer le Pape François, même si je ne suis pas croyante, je suis tout à fait d’accord avec ces propos :

Le pape François invite tous ceux qui participent à cette fête, pour « fêter le vrai Noël », à contempler ce signe : « la simplicité fragile d’un petit nouveau-né, la douceur de son être couché, la tendre affection des langes qui l’enveloppent ».

Mais le pape évoque aussi le faux Noël : « quand Noël devient une fête où les protagonistes sont nous, au lieu de Lui ; quand les lumières du commerce jettent dans l’ombre la lumière de Dieu ; quand nous nous donnons du mal pour les cadeaux et restons insensibles à celui qui est exclu ».

Et de s’exclamer : « Cette mondanité nous a pris Noël en otage, il faut s’en libérer ! ». En effet, pour François, le véritable esprit de Noël se vit avec le Christ : « En Jésus, dit-il, nous goûterons le véritable esprit de Noël : la beauté d’être aimés de Dieu ».

« Dans une société si souvent intoxiquée par le consumérisme et l’hédonisme, la richesse et l’extravagance, les apparences et le narcissisme, cet enfant nous appelle à vivre sobrement. En d’autres mots, à vivre de façon simple, équilibrée, consistante, afin de voir et faire ce qui est essentiel » dit-il.


Je ne sais pas pour vous mais la période de Noël me pèse de plus en plus :

  • obligation de trouver un cadeau à chacun (parfois sans liste) donc galère pour trouver des idées, peur de faire un cadeau inutile ou en double
  • société de surconsommation, de surabondance, d’excès, de course aux cadeaux, au toujours plus. Avons-nous vraiment envie d’élever nos enfants dans cette ambiance ? Quel est le sens derrière tout ça ? Je t’aime donc je paye ? Un seul chiffre : 110 000 jouets jetés par jour en France, soit 40 millions par an.
  • tas de déchets de papiers cadeaux ensuite, papiers qui sont non recyclables
  • encombrement ++ chez soi

Et puis il y a la question de l’argent. Parce qu’on ne va pas tourner autour du pot non plus, quand on a un très grande famille, et si on compte environ 20 à 30€ par personne (ce qui n’est pas beaucoup, on est malheureusement vite limité), le budget peut très vite atteindre des sommets. Bientôt 600€ pour notre part. Et personnellement 600€ ça représente quand même un certain montant non négligeable.

Suis-je la seule à me poser ce genre de questions ? Qu’en pensez-vous ?

Ce que j’aimerais vous proposer aujourd’hui, c’est de revenir au vrai esprit de Noël : pas les cadeaux (enfin pas que) mais la joie de se voir, de manger un bon repas préparé ensemble, de rigoler, de se raconter sa vie et de passer un bon moment au coin du feu. Passer du temps de qualité ensemble et se créer de bons souvenirs, car le temps ne s’achète pas et ne se récupère pas.

Quelques idées

Pour simplifier Noël, voici donc quelques propositions auxquelles j’ai pensé :

  • pour les adultes, faire un Père Noël secret : chaque adulte tire au sort un autre adulte (on peut éviter les conjoints) et lui offre un plus gros cadeau (montant fixé avant ensemble : 50€ ? 100€ ?). Avantages : 1 seul cadeau à faire, donc plus de temps pour y réfléchir, et montant plus élevé donc plus de choix. C’est de plus en plus répandu donc il existe des sites pour organiser tout ça comme https://www.secretsantaorganizer.com/fr/ ou https://www.tirokdo.com/
  • ou alors soyons fous et arrêtons carrément de nous faire des cadeaux entre adultes. Oui je sais : mais où est la magie de Noël ? Et bien la magie de Noël comme je l’ai dit plus haut pour moi c’est se retrouver ensemble et non recevoir des cadeaux. Quand vous repensez à vos Noël d’enfance, pensez-vous d’abord aux cadeaux ou aux moments avec vos grands-parents et proches ? Personnellement je me souviens plus des cartes fait-maison offertes tous les ans par ma mamie que du billet qui allait avec (et c’est un des rares souvenirs que j’ai gardé).
  • pour les enfants, c’est un sujet sensible donc c’est parfois difficile de faire bouger les choses.
  • Cependant, voilà une idée pour les enfants : les jouets d’occasion.
  • une autre idée : faire un cadeau commun, plutôt qu’un par famille à chaque enfant, pour limiter l’accumulation et le nombre de cadeaux

On peut aussi s’offrir une expérience tous ensemble : sortie, activité, stage, atelier, concert…

Voir s’offrir des cadeaux immatériels : nourritures, boissons, sorties, dons à une association…

Enfin, pour en revenir aux paroles du Pape François, et si en plus d’offrir, on en profitait pour donner tous ensemble à ceux qui sont dans le besoin ? Et si on choisissait chacun un objet que l’on pourrait ensuite aller donner tous ensemble à une association dans les jours après Noël ? 

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que cela vous parle ? Avez-vous d’autres idées pour fêter Noël autrement ?

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.